Posts in voiture

Les pneus permettent-ils d’économiser du carburant ?

voiture

novembre 3, 2018

Economiser du carburant grâce aux pneus

On croirait un slogan mensonger, et pourtant, le choix des pneus est bien un facteur déterminant dans la consommation de carburant. Et pour se justifier d’une alliance presque impromptue, on a recours à la notion de résistance au roulement, qui tisse le lien entre pneus et consommation de carburant. Explications.

Qu’est-ce que la résistance au roulement ?

Un véhicule est confronté à plusieurs formes de résistance au mouvement comme l’appel d’air ou l’inertie.

La résistance au roulement est le fameux rapport entre les pneus et le carburant. Comme son nom l’indique, il s’agit de la force qui freine l’avancement du véhicule à cause d’une déformation du pneu au contact du sol.

Ainsi, pour faire des économies de carburant, il est important de réduire la résistance au roulement. En effet, si le pneu frotte moins sur le sol, le moteur produit moins d’effort pour faire avancer le véhicule et donc la consommation de carburant est diminuée.

Selon un article sur les pneus Michelin et leur résistance au roulement, 1 plein sur 5 est consommé pour les pneus.

Comment réduire cette résistance au roulement ?

Il faut prendre en compte plusieurs critères pour choisir ses pneus dans l’optique d’économiser du carburant :

  • Regarder l’étiquetage des pneus. Tout comme les biens immobiliers sont classés en fonction de leur performance énergétique, les pneus disposent d’un pictogramme pour savoir s’ils ont été conçus dans le but de moins consommer.
  • Contrôler la pression environ une fois par mois : cela réduit la déformation du pneu.

Une diminution de la pression de 1 bar augmente la résistance au roulement de 30% !

  • Opter pour un assemblage de la roue (jantes et pneus) plus léger.
  • Tester la rigidité des flancs : plus ils sont fermes, moins ils se déformeront, et moins vous consommerez. C’est d’ailleurs le cas des pneus à profil bas (courant sur les sportives).

D’autres facteurs incontrôlables ont des conséquences sur la résistance au roulement. La chaleur extrême, par exemple, augmente la pression et fait diminuer la résistance au roulement. A l’inverse, les chemins montagneux accidentés augmentent cette résistance à cause de leur déformation et requièrent l’usage de pneus spécifiques aux conditions hivernales.

Quelles sont les pièces d’usure d’un véhicule ?

voiture

juin 5, 2018

Au quotidien ou de manière ponctuelle, l’utilisation de sa voiture détériore progressivement certaines pièces. Parfois appelées pièces consommables, elles demandent une surveillance particulière pour veiller au confort et à la sécurité des passagers. Quelles sont-elles ? À quelle fréquence est-il nécessaire de les changer ?

Les pièces d’usure du moteur, des éléments essentiels au fonctionnement du véhicule

De nombreuses pièces de moteur s’usent et nécessitent un remplacement pour préserver le bon fonctionnement du véhicule. Un garagiste ou un concessionnaire informe le conducteur lors d’une révision voiture Renault ou de toute autre marque de véhicule. Parmi celles-ci, on retrouve :

  • la pompe à eau ;
  • les injecteurs ;
  • la culasse ;
  • les filtres à huile et à air ;
  • les bougies de préchauffage ;
  • les pistons ;
  • la pompe de direction assistée ;
  • la courroie de distribution ;
  • le vilebrequin…

Les pièces annexes de la voiture qui ont une durée de vie limitée

D’autres pièces périphériques sont sujettes à une usure. Cela provient généralement d’un mouvement répété ou d’une utilisation régulière. Elles ont une fonction précise, comme améliorer la visibilité pour les essuie-glaces ou annoncer un changement de direction pour les clignotants. Lors d’une révision Peugeot ou Citroën, le garagiste peut indiquer d’éventuels dysfonctionnements sur les pièces suivantes :

  • les balais d’essuie-glace ;
  • les ampoules des feux de signalement ;
  • les fusibles, les relais et autres consommables électriques ;

Les pièces de sécurité, pour rouler sereinement

Elles ne concernent pas directement le moteur du véhicule, mais ont un impact essentiel sur son fonctionnement. Certaines d’entre elles sont des éléments de sécurité à part entière, comme les freins. Lors d’une révision constructeur Citroën ou d’une autre marque, les garagistes sont dans l’obligation de spécifier leur usure :

  • les plaquettes et les disques de frein ;
  • les pneus ;
  • la batterie ;
  • les amortisseurs ;
  • l’embrayage…

L’ensemble de ces pièces ont une durée de vie variable que l’on peut traduire en années ou en nombre de kilomètres parcourus. En fonction des habitudes de déplacement et de la révision de sa voiture, un spécialiste est à même de suivre leur entretien.