Les pneus permettent-ils d’économiser du carburant ?

voiture

novembre 3, 2018

Economiser du carburant grâce aux pneus

On croirait un slogan mensonger, et pourtant, le choix des pneus est bien un facteur déterminant dans la consommation de carburant. Et pour se justifier d’une alliance presque impromptue, on a recours à la notion de résistance au roulement, qui tisse le lien entre pneus et consommation de carburant. Explications.

Qu’est-ce que la résistance au roulement ?

Un véhicule est confronté à plusieurs formes de résistance au mouvement comme l’appel d’air ou l’inertie.

La résistance au roulement est le fameux rapport entre les pneus et le carburant. Comme son nom l’indique, il s’agit de la force qui freine l’avancement du véhicule à cause d’une déformation du pneu au contact du sol.

Ainsi, pour faire des économies de carburant, il est important de réduire la résistance au roulement. En effet, si le pneu frotte moins sur le sol, le moteur produit moins d’effort pour faire avancer le véhicule et donc la consommation de carburant est diminuée.

Selon un article sur les pneus Michelin et leur résistance au roulement, 1 plein sur 5 est consommé pour les pneus.

Comment réduire cette résistance au roulement ?

Il faut prendre en compte plusieurs critères pour choisir ses pneus dans l’optique d’économiser du carburant :

  • Regarder l’étiquetage des pneus. Tout comme les biens immobiliers sont classés en fonction de leur performance énergétique, les pneus disposent d’un pictogramme pour savoir s’ils ont été conçus dans le but de moins consommer.
  • Contrôler la pression environ une fois par mois : cela réduit la déformation du pneu.

Une diminution de la pression de 1 bar augmente la résistance au roulement de 30% !

  • Opter pour un assemblage de la roue (jantes et pneus) plus léger.
  • Tester la rigidité des flancs : plus ils sont fermes, moins ils se déformeront, et moins vous consommerez. C’est d’ailleurs le cas des pneus à profil bas (courant sur les sportives).

D’autres facteurs incontrôlables ont des conséquences sur la résistance au roulement. La chaleur extrême, par exemple, augmente la pression et fait diminuer la résistance au roulement. A l’inverse, les chemins montagneux accidentés augmentent cette résistance à cause de leur déformation et requièrent l’usage de pneus spécifiques aux conditions hivernales.

Leave a Reply